©2017 - L'Échelle

Créé avec Wix.com

GEIQ Théâtre
25, rue Chazière
69004 Lyon

Tél : 06 79 69 82 64  

compagnonnage.theatre@gmail.com

Actualités de septembre 2017

1 Sep 2017

→ Du 25 août au 1er septembre - Le Misanthrope

→ Du 31 août au 3 septembre  - Merci la nuit

→ 18 septembre - Sous la rentrée la plage

→ Répétitions

→ Formations

 

Le Misanthrope

→ 25 août à l'Échevinage de Loudun
→ 26 août à la Collégiale de Chinon
→ 27 août  au Château de Monts-sur-Guesnes
→ 1er septembre au Château de Ternay

Mise en scène Vincent Pouderoux. Cie Blast

Avec (notamment) : Clément Lefebvre

Un homme politique honnête, morale, ça existe ? Faisons le pari que oui et qu’Alceste est cet homme-là. Un homme qui veut parler franc en toutes circonstances, qui refuse les faux-semblants, mais… Qui est amoureux de Célimène : une riche, puissante femme d’affaire qui pourrait lui ouvrir les portes du pouvoir….

> Réservations au 07.68.08.95.20 ou blast.compagnie@ gmail.com

 

Merci la nuit

→ Du 31 août au 3 septembre 

Mise en scène : Raphaël Defour

D'après La Sorcière de Jules Michelet et la nouvelle Des Putains Meurtrières de Roberto Bolaño

Avec (notamment): Bérengère Sigoure, Cécilia Steiner et Lisa Torres

Merci la Nuit met en scène six comédiennes, leurs souvenirs, souvent fantasmés, amplifiés, leurs rapport au désir et à l'homme absent. Comment prendre la parole face à celui qui n'est pas là, ou qui n'est plus, qui n'a sans doute jamais existé, le prince perdu, l'amant immature ou l'invisible bourreau. Lui dire la violence, la déception, lui parler d'amour et de meurtre.

Une communauté de femmes, fatales, en devenir, amantes, sorcières de fête foraine, princesses sans royaume, mères tyranniques qui se livrent à la manière d’un journal intime. L'autofiction rencontre le one-woman show,  les chansons côtoient les conversations de famille.

 

Sous la rentrée la plage

→ Le 18 septembre 

Au Nouveau Théâtre du 8e, Lyon

Avec (notamment): Gabriela Alarcon Fuentes, Léo Bianchi, Maxime Bonnand, Pierre Dumond, Adèle Grasset, Mbaye Ngom, Bérengère Sigoure, Cécilia Steiner, Lisa Torres.

A partir de 14h, ateliers, spectacle et fête d’ouverture avec les artistes de la saison 2017-2018

www.nth8.com

 

 

RÉPÉTITIONS

→ Dans la peau du monstre

Mise en scène Cécile Auxire-Marmouget (Cie Gazoline) et Christian Taponard (Groupe Décembre)

Avec (notamment): Lisa Torres

Porter sur le plateau Lilli / HEINER intra-muros de Lucie Depauw et Intégral dans ma peau de Stéphanie Marchais, c’est offrir aux actrices et acteurs des partitions exigeantes et subtiles dans toute leur acuité, leur poésie et leur musicalité. Entre humour et tragédie, une traversée du désir et de la perte...

Création au Théâtre des Célestins, du 3 au 14 octobre 2017

https://www.theatredescelestins.com/saison-2017-2018/spectacle/dans-la-peau-du-monstre/

 

→ La Petite fille qui disait non

Texte et mise en scène Carole Thibaut

Avec (notamment): Vanessa Amaral, Yann Mercier, Marie Rousselle-Olivier

Création au Théâtre des Ilets –CDN de Montluçon en janvier 2018

www.theatredesilets.com

 

→ Sur toute la saison, conduite d’ateliers théâtre pour enfants, adolescents et adultes.

 

 

FORMATION

→ Du 28 août au 1e septembre au Théâtre de Die (26)

avec Cécile Auxire-Marmouget, Cie Gazoline

Une exploration des textes de de Stéphanie Marchais qui donnera lieu à une présentation, vendredi 1e septembre à 18h30 au Théâtre de Die (entrée libre)

Info./réservation au 06 64 41 54 27

 

→ Du 4 au 8 septembre au Théâtre de Die (26)

avec Sébastien Valignat, Cie Cassandre

Travail de chœur sur des textes poétiques contemporains ; initiation aux comédies documentées ; expérimentation d’écritures scéniques à partir de matériaux non-théâtraux.

A partir de : L’Argent, l’urgence de Louise Desbrusses,  L’Origine du monde de Liv Strömquist, La Très boulversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté d’Emmanuel Adely.

 

→ Du 18 au 23 septembre à la MC2 à Grenoble

avec Pascale Henry, Cie Les Voisins du dessous

Autour de la thématique de la présence, présence à soi, présence au monde, présence invisible, présence absence, nous nous intéresseront à la fois à « comment entrer ensemble dans le « sujet » d’une pièce ? » Ça veut dire quoi ensemble au théâtre ? Nous sommes reliés par quoi ? Quelle place pour chaque sujet séparé  dans cet ensemble ? Nous mettrons en pratique, en jeu et en échec ce que les scènes que nous travaillerons réclament de faire apparaître au-delà de ce qu’elles « disent ».

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles récents

November 8, 2018

Please reload